Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Culture : à étaler de préférence en public’ Category

Les gars, vous le savez j’ai toujours dit qu’internet était ce qu’on avait inventé de mieux depuis l’ouvre bouteille Scrupull, et bien une fois encore c’est une victoire de canard, et cette fois-ci ce sont nos petites oreilles qui vont pouvoir en profiter.

La radio n’a plus le vent en poupe coté branchitude depuis que Doc et Difull on pris leur retraite et que Shakira sucure “je l’aime à mourir” sur toutes les radios grand public. La faute à qui ? Allez on va être sympa et on va dire que c’est la faute à la saturation de la bande FM et non à une aseptisation contagieuse de la culture avec un grand Q. Bouhhh Tatie Danielle sort de ce corps…

D’un autre côté la radio n’a plus vraiment le vent dans le dos non plus coté dénichage de bon son. Résultat : à moins de vouloir se taper les blockbusters des majors , soit 18 chansons passant en boucle non stop sur la majorité des stations, ou d’avoir le courage de triturer l’antenne pendant 20 minutes ambiance gramophone, mieux vaut se rabattre sur son ipod.

(suite…)

Read Full Post »

Oyé oyé, ceci est une invitation à l’ailleurs, une occasion de vous en mettre plein les yeux tout en gâtant vos oreilles. Oyé oyé parisiens parisiennes, bougez buvez sortez. Et si ça vous fait plaisir, faites donc le tout avec votre amie modération. Ou pas, c’est vous qui voyez.

Quoiqu’il en soit il est rare que je me fasse l’ambassadrice d’un événement, je serais plutôt le genre à bouder avant, râler pendant et me réjouir après, mais l’occasion m’a été donnée de vous faire découvrir un univers à part, complètement barje, une invitation au rêve à ne rater sous aucun prétexte. Alors pour une fois, je plonge.

(suite…)

Read Full Post »

Sex and The City, plus besoin d’en faire la pub, c’est du mythe, c’est du lourd, c’est 94 épisodes appris par cœur, des centaines de répliques cultes, un premier film plutôt raté, un deuxième à l’affiche, des fans, des millions de fans, des pages Facebook qui se remplissent comme des petits pains (130 500 fans sur la page française de SATC2 à ce jour)… Bref, SATC comme on dit nous entre filles, c’est gravé dans notre top 10 que nous soyons cougar comme Samantha ou naïve comme Charlotte.

Ce qui à fait fondre nos petits cœurs de donzelles et frétiller nos hormones ? Quatre filles, presque comme nous, avec des envies de rire, de fringues de mecs, comme nous. C’est ce brin d’acidité qui fit la gloire des tout premiers épisodes, des répliques 100% brut de décoffrage, l’absence de tabou, un soupçon de vulgarité, comme peuvent l’être parfois les femmes entre elles, gloussant le nez dans leur Cosmopolitan, perchées sur leurs Louboutins.

lire la suite

Read Full Post »

bon le clip du jour ce n’est pas moi qui l’ai trouvé mais l’ex leader du célèbre GSH30 (et oui je lui dois un paquet de fric pour l’honorer de la sorte…). En même temps, aucun mérite, c’est vrai quoi, comme si c’était de sa faute s’il a (parfois) bon goût 😉

Read Full Post »

On n’arrête pas le progrès… Après le poids des mots, retrouvez le choc des photos dans la galerie Flickr Magadit (colonne de droite… non jolie Blonde… ton autre droite), et même de la musique avec ma sélection du WE. Ambiance feutrée chez Magadit, ramenez vos couvertures c’est cocoon party !
Vous retrouverez les playlists de mon i-Pod dans la colonne de droite (si si… c’est possible)

Vodpod videos no longer available.

Read Full Post »

Non non Yaël Naim ce n’est pas seulement pour les jours ou on a envie qu’on nous tende une corde pour finir le boulot. Non Non. Là par exemple, tout de suite, au chaud dans mon semi réveil, dorlottée par mon thé, réconfortée par l’approche du WE, son Toxic prend un air de vacances. Ca sent les amours de vacances, l’estomac qui fait bang, le coeur qui fait bing, et l’apéro qui hurle de te presser parce que ce salaud de glaçon commence à fondre…

Read Full Post »

Parfois le boulot de mère indigne est bien trop épuisant. Parfois donc la mère de moins en moins indigne, cède aux sirènes de la tentation de voir s’épanouir des sourires sans fin sur le visage du bambin. C’est beau l’amuuuur.

Bref comme souvent dans ces cas là, j’embarque le demi homme au cinoche voir des films qui n’ont souvent de films que le nom, et croyez-moi j’ai pourtant un goût cinématographique vaseux qui me fait apprécier les plus bouses des sous productions. Alors évidemment, on est jamais à l’abri d’une bonne surprise, heureusement sinon le chromosome Mère fouettarde aurait refait surface illico. Cette année par exemple j’ai réussi à ne pas m’évanouir devant Astro Boy (mais de justesse), à esquisser une demi sourire devant les hamsters de Mission G (merci la 3D), et à obliger l’intégralité des nains de mon entourage à baver comme il se doit devant L’Etrange de Monsieur Jack pendant Halloween… histoire de mettre un peu de culture dans ce monde (cruel pour les géniteurs)  de Pokemon et autres Anna Montana (que Dieu nous garde…)

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »