… Passeport pour le fantasque – 2 places à gagner

Oyé oyé, ceci est une invitation à l’ailleurs, une occasion de vous en mettre plein les yeux tout en gâtant vos oreilles. Oyé oyé parisiens parisiennes, bougez buvez sortez. Et si ça vous fait plaisir, faites donc le tout avec votre amie modération. Ou pas, c’est vous qui voyez.

Quoiqu’il en soit il est rare que je me fasse l’ambassadrice d’un événement, je serais plutôt le genre à bouder avant, râler pendant et me réjouir après, mais l’occasion m’a été donnée de vous faire découvrir un univers à part, complètement barje, une invitation au rêve à ne rater sous aucun prétexte. Alors pour une fois, je plonge.

C’est bien beau tout ça, mais c’est vague me direz-vous. Bon admettons, certes, soit, alors je vous explique. Cette année Jerk Off le petit festival alternatif qui monte, fête sa 3ème année, toujours sous le signe de la découverte artistique, toujours avec l’envie d’explorer d’autres horizons alternatifs, décalés, d’une culture homosexuelle aussi riche que variée, et surtout loin des terrains battus et médiatisés. Et entre nous rien que pour ça, je vote d’ors et déjà pour une 4ème année suivi d’une 5ème année…

Oui mais cette année nos GO du JO ont mis la barre haut en nous offrant les 23 et 24 juin à la Machine du Moulin Rouge (de 20h à 2h, métro blanche, pas de dress code, pas de codes), deux représentations uniques d’Evelyne House of Shame sous la direction du chorégraphe marseillais Christophe Haleb, et de la troupe La Zouze. Alors pour raconter le film sans dévoiler la fin, EHOS c’est un salon artistique itinérant composé de plus de 15 artistes, danseurs, comédiens, chanteurs, performeurs, venus le temps d’une nuit envahir la piste, pour mêler leur art à la foule dans une balade poétique.

C’est une soirée entière de partage avec le public, de réjouissances anachroniques et tableaux vivants pour inventer ensemble un univers déjanté et festif. Une vraie soirée complètement surréaliste en perspective, de quoi se régaler la rétine, s’égailler l’oreille et bouger son body sous le son électro de Patrick Vidal, le tout sans prise de tête, avec un seul credo : faire la fête.

Une soirée enfin pour réunir gay, bi, ter, ou tout autre genre d’hurluberlus exotiques, sans oublier (et c’est finalement le principal) tous ceux qui s’en tapent et boudent les étiquettes.
Et pour en profitez, et si vous êtes intéressé, 2 places sont à gagner ici 😉
See you there !

Pour en savoir plus c’est
ici Festival Jerkoff
et ici La Zouze

et  ici pour réserver votre place sans avoir à faire la queue !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s