… dis au revoir à une vraie Lady !

Barbarella s’en va, Barbara est déjà partie, Barb fait sa malle, B va devenir bilingual far far from ze ladies. Pfff… quelle idée, quelle déception, quelle tristesse.

Oh hey ça va hein, je vous vois venir avec vos petits sourcils froncés. La Mag est jalouse et patati et patata, elle est triste, elle donne en plein dans le pathos alors elle pique la guêpe. Et je vous arrête de suite, d’ailleurs je râle même pas là. Je m’exprime. Ranavoir.

Et puis, je suis pas en train de dauber, je n’arrête pas de le répéter : je m’intéresse aux autres. D’aucun diront à ce sujet que je suis d’ailleurs une grande humaniste. Alors loin de moi l’idée même de juger une micro seconde la transhumance de Lady Barbarella herself vers des contrées lointaines. Non vraiment je ne dirai rien. Je ne dirai pas que c’est un scandale d’avoir envie de tenter de nouvelles aventures, que c’est innommable l’abandon d’animaux familiers (car parfaitement moi aussi je ronronne quand on me gratte derrière les oreilles, et ailleurs aussi mais ceci est une autre histoire) sur le bord de l’autoroute de l’information, du WWW comme ils disent.

lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s