… j’en ai !

J’en ai… et oui j’en ai !
Pour tout, partout, tout le temps.
Il est rare que j’en manque.
J’en ai pour moi, j’en ai pour les autres.
Je suis même carrément prêteuse.
Je donne des conseils, je consulte à domicile
Au téléphone, au bureau ou en voiture.
Je prends des risques, je mélange, je teste.
Je lis beaucoup, surtout les petites lignes.

J’en prends, souvent.
Des fois à tort, des fois à raison.
En même temps à tort je ne sais pas.
Ça aurait surement été pire sans.
Oui, surement.

C’est une histoire de famille
Ça fait même parfois débat.
Chez nous pas de demi mesure
De solutions alternatives.
Par question d’attendre, de voir si ça passe
On frappe fort. On n’est pas des fillettes.
On souffre en silence, mais après concertation.
On s’affole jamais, on a toujours une solution, dans un placard ou un autre.

Est-ce que ça marche ?
Heu, oui, surement.
Je ne sais pas. En fait je suis jamais malade.
Je suis hypocondriaque.
Être malade c’est avoir frappé trop tard.
Avoir manqué aux règles de base :

Un Doliprane si il fait froid
Un Nurofen avant de boire,
Et deux après.
Un Spasfon pour le stress
Un Lexo pour déstresser
Un somnifère pour dormir
Et des vitamines pour bosser.
De la DHEA pour rajeunir
Et du Gerimax 50 contre la sénilité précoce
Du Zirtec pour le rhume des foins en été printemps ou hivers

Toxico ?
affirmatif !
Et vous, vous tournez à quoi ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « … j’en ai ! »

  1. Une ying yang qui s’assume! Tu écris vraiment avec justesse et dans un style vrai et poétique ; quotidien et fantaisies, blasée-révoltée, c’est un vrai plaisir de te lire. Je reviendrai…
    Moi je tourne aux sentiments, ou plutôt à la souffrance et à l’exaltation, trop de trop, je déborde alors dans l’écriture; je sublime mes souffrances en écrivant, ou en dessinant (plus rarement); mais une purge, c’est souvent intime, j’ai besoin de recul, et ça s’enmêle, après, je renie ce que j’ai fait, et puis je relativise ; ça a été moi, un moment, on avance comme ça, non?

  2. Merci lili 😉
    je suis super de tout coeur avec toi dans tes errances de « Je ».
    Apres tout nous sommes des shiva en puissance, des docteur Jekyll et mister Hyde, nous promenons un peu partout nos tonnes et tonnes de casseroles. A nous d’en tirer un son envoutant (ou au moins d’arreterr la cacophonie !) et surtout de nous sentir bien dans chacune de nos facettes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s