… zappez !

Je voudrais comprendre…
Il semble, je dis bien il semble que certaines périodes influencent notre caractère. Nous serions tous ainsi des descendants passifs du Dr Jekill & Mister Hyde. En tout cas c’est clairement ce qu’on essaye de nous faire avaler.

La femme enceinte pour commencer. En gros (sans jeu de mot), arrêtez moi si je me trompe, c’est bien la même nana qui se promenait hier en jeans taille basse, ultra lookée et suivant à la lettre les conseils éclairés de Cristina Cordella (mais si vous connaissez, c’est la fille avec l’accent sur M6 qui doit s’entrainer devant son miroir à crier « ma chérrrrrie tou est soublim’ » avec la même sincérité devant une Eva Longoria qu’une Cindy Sanders ). Bref, cette femme, désormais reine des abeilles (c’est mot sympa pour justifier les 20kg encaissés en 3 mois) devient, si on en croit les stylistes des « pregnant collections », une grande nunuche ultra coincée qui kiffe désormais les cols claudine et les sacs à seins informes en vichy rose… mais qui s’empressera de bruler le tout (photos comprises), reniant ainsi son absence passagère, dès la première semaine après là mise à bas. gloups.

zappezPlus proche de nous encore , pendant les vacances de Noël, ce ne sont plus les hormones qui révolutionnent notre caractère mais tout simplement le calendrier cathodique. Vous n’avez jamais fait attention ? J’ai arrêté de compter cette année le nombre de films d’art et d’essai mettant en scène le père noël, ses parents, sa meuf, son ex, sa fille, ses lutins, sa planche de surf, son industrie du jouet… Un lavage de cerveau qui s’il est bien orchestré peut nous faire perdre plus de 5 000 neurones à la seconde… flippant ! Personnellement après plusieurs jours de zapping, le simple bruit d’un grelot ou premières notes de jingle bells me font autant d’effet que le rire de Nicholson dans Shinning. Brrrrr
Mais ce n’est pas le pire (même si à ce stade déjà, les critiques de Télérama sombrent en profonde dépression), car à Noël, on devient également niais et amnésique. Si, si c’est reconnu. C’est vrai qu’on a de la chance à Noël…
Amnésique par nous sommes visiblement sensé avoir oublié les 300 précédentes programmations de Sissi, Angélique, Fanfan la tulipe , La tulipe noir (fleur à la mode dans les années 60 décidemment…), Gremlins, Top Gun et j’en passe.
Et nais par qu’on finirait par penser que le comble du bonheur est de presser chastement sa joue contre celle d’un blond fadasse, d’un brun balafré, d’un nain aviateur ou d’une boule de poil extra terrestre. En même temps à notre décharge, après « Le Père Noël se marie à St -Tropez 3 » toutes ces vieilleries prennent un air de chef d’œuvre.

N’empêche qu’avec tout ça, il me tarde de redevenir cynique, snob, et désabusée (bref Mister Hyde) et ce à la seconde même ou je retournerai travailler… en attendant je vous laisse y’a un film que j’ai pas vu qui passe sur le câble : Docteur Jivago…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s