… c’est le moment !

Quitte à se lancer autant le faire dans les règles non ?
Et pour attaquer ce blog quoi de mieux qu’un bon vieux 1er janvier encore embuée dans 2008, pas tout à fait la tête dans 2009…
Le moment idéal pour attaquer les bonnes résolutions ou bruler des cierges pour que 2009 me permette enfin d’attaquer le festin astral version entrée plat dessert vin et café compris, et non la formule du midi réchauffée au micro ondes…

magaditcestlemomentAlors pour cela j’ai un principe, une marotte, que dis-je un exorcisme immuable pour clôturer l’année…

Pour commencer je reste ferme sur les cérémonies rituelles de fin d’année. Jamais, au grand jamais je ne dois succomber aux machinations sournoises des restaurateurs qui s’acharnent chaque année à vouloir nous saouler au son des trompettes et autres cotillons… Le tout pour nous vider les poches et nous entendre éructer un maladroit « boooonne année » repris en cœur par les autres Zorro, Casimir, Jack Sparrow ou Dracula, malheureux compagnons d’infortune.
A moins encore que ce ne soit pour profiter des embrassades laborieuses de minuit (enfin minuit – 5 heures), véritable affrontement entre des mâles avinés tentant désespérément de conclure dans les 5 premières minutes de l’année, et des femelles chancelantes sur leurs talons aiguilles, collants filés et mascara coulant peinant à sauvegarder leur dignité déjà bien entamée par la 3ème bouteille de champagne.
En bref si nous pensions le restaurateur vicieux, il faut leur reconnaitre un sens aigu du business, eux qui vont dès aujourd’hui pouvoir vendre les vidéos de ces humiliations collectives à Vidéo Gag ou autres bêtisiers de l’année…

Ensuite, et ce quelque soit l’option choisie, il faut gérer avec doigté les premières secondes de l’année. Et quand je dis doigté je parle au sens propre. : être le premier à taper son lot de SMS, en priant le ciel (et Bouygues Télécoms) de pouvoir appuyer sur « Envoi » avant le blackout incontournable du réveillon. Il faut aussi savoir trier son répertoire par ordre de priorité, envoyer des baisers à ses proches, des vœux à la strate inférieure et un simple « bonne année » aux initiales inconnues du répertoire. Je sais, je sais, certains trichent chaque année et programment leur texte à l’avance. Mais si vous voulez mon avis c’est de l’anti-jeux, on perd la beauté du geste…
Enfin, pour que cela soit réussi, il faut savoir brimer son enthousiasme à l’arrivée des textos (après tout ce ne sont que les accusés de réception), rester fairplay et ne pas faire de compétition avec son voisin sur le nombre d’amis ayant eux aussi réussi à passer la barrière du blackout, ou encore brider son impatience de recevoir les vœux de LA personne qui vous hante et qui bien sur répondra systématiquement en dernier.

Vous voyez, finalement c’est assez simple de bien commencer l’année. Vous pouvez évidemment agrémenter le rituel à votre goût, investir dans le caviar et les bougies, vous couvrir de paillettes, vous exiler au ski, piller les rayons des horoscopes, brulez une mèche de cheveux… on pourra toujours comparer les résultats en fin d’année et voter pour la meilleure option.

Quant à moi il ne me reste plus qu’à me plier une fois de plus à la tradition… alors, bonne année, et surtout welcome on board !

Publicités

3 réflexions au sujet de « … c’est le moment ! »

  1. Bonne année et elle commence déjà nettement mieux qu’elle a finie avec un papier toujours aussi bien senti où chacun ou presque pourra se reconnaître (pour ma part, c’est plutôt dans les dernières lignes d’un des derniers paragraphes).
    Ravi d’être on board en tout cas…
    good luck mag…

  2. Bonne année la puce ! Et félicitations pour ce blog rien qu’à, toi rien que pour toi….
    Plein de biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s